Ensemble Pour Sofiane

Aidons Sofiane dans son rétablissement

Mon fils aîné Sofiane, âgé de 19 ans, a subi le 12 Octobre 2016 une sleeve , sur les conseils de médecins car il souffrait d’une obésité ( morbide ) inquiétante pour son avenir. Suite à de graves complications post-opératoires il est depuis tétraplégique. Nous ignorons s’il retrouvera un jour ses capacités motrices.

24 Octobre 2016

Sofiane est de retour à la maison depuis quelques jours après l’opération. Il a de la fièvre et se plaint de très fortes douleurs abdominales. Nous le ramenons aux urgences de la clinique dans laquelle il a été opéré. A partir de ce moment là le cauchemar commence.
Il est opéré d’urgence car il a apparemment un abcès au niveau de son estomac. Deux jours plus tard, l’état de Sofiane se dégrade à grande vitesse. Dans la nuit il souffre d’une inquiétante insuffisance respiratoire et après examen il est opéré une troisième fois car il a une fistule qui n’a pas été descellée lors des examens précédents…

Sofiane est alors plongé dans le coma avec un pronostic vital engagé. Une très importante septicémie est en train de m’enlevé doucement mon garçon…
A ce moment là, je ne comprends rien, je suis dévastée par le chagrin et la peur de perdre mon fils. De ne plus jamais entendre sa voix, son rire, de ne plus jamais voir son si joli sourire.
Les médecins me disent que tous ses organes vitaux ou presque sont touchés par l’infection. Il est sous dialyse, il est intubé et est entouré d’un nombre incalculable de machines qui l’aide à tenir bon.
Le coma va durer pas loin de 5 semaines. A son réveil Sofiane est sous trachéotomie, il ne bouge plus aucun de ses membres, ne parle pas, bien sur, et des esquarres importants se déclarent. Viennent s’ajouter avec le temps de très grosses calcifications qui le font terriblement souffrir au niveau de ses hanches. Mon fils n’est plus le même !!!

Il s’est battu comme un lion mais il est désormais tétraplégique !!! Quelle horreur !!! Comment a t’on pu en arriver là ? C’est incompréhensible.

6 mois plus tard

Sofiane ne bouge toujours pas !!! Il ne parle pas non plus …
Mon fils est un jeune homme gentil et très sensible. Il est de nature joyeuse et combative. Mais il se plonge doucement dans une grosse dépression. Prisonnier de son propre corps.
Son cerveau ne semble pas atteint. Je connais mon fils mieux que personne, et dans son regard je vois de la détresse, de la peur, pire, de la douleur.

D’après les médecins du service de réanimation dans lequel il est toujours, Sofiane n’a plus rien à faire à la clinique. Il doit intégrer un centre de rééducation et de réadaptation au plus vite pour qu’il ait une chance de récupérer ses capacités motrices. Il doit être entouré de spécialistes et démarrer une rééducation intensive car il doit tout réapprendre. Plus son placement tarde, plus les chances de récupérations sont faibles voir nulles.
Tout le monde est d’accord là dessus et pourtant Sofiane est toujours en réanimation !!

A force de détermination nous parvenons à lui faire intégrer un centre, le seul qui ai bien voulu le prendre en charge, le 19 Juillet 2017. Sofiane part dans les Pyrénées Orientales, à plus de 2 heures de chez nous. On s’organise … on met tout en place pour être au maximum auprès de lui car son moral est de plus en plus mauvais. Je ne sais plus quoi dire à mon fils … je n’ai plus les mots qui le rassurent et l’aide à garder espoir. Nous insistons auprès des centre près de chez nous pour qu’ils le prennent en charge et que Sofiane soit près des siens car c’est essentiel pour son moral et donc pour sa rééducation. Mais nous essuyons refus sur refus.

Voilà pourquoi je n’ai pas d’autre solution que celle de me tourner vers une prise en charge à l’étranger. Bien entendu cela coûte très cher…. Mais je me dois de tout essayer et ne renoncerai jamais. JAMAIS.
A 20 ans Sofiane ne mérite pas cette tragédie qui n’en finit pas de durer. Il n’y est pour rien. C’est un jeune homme gentil, adorable, aimé de tous et pourtant personne ne l’aide à se battre ou à avancer. Malgré tout mon amour de maman je suis complètement impuissante et j’en souffre terriblement.

Je n’ai plus que cette solution : demander de l’aide, votre aide. Merci de votre soutien.

Isabelle Sa Maman